ADM

ADM Appareil d'adhérence manuel SATTEC

L‘ADM permet de tester manuellement la qualité mécanique des enduits et revêtements sur divers supports utilisés dans le Bâtiment, le Génie Civil ou l’Industrie. L’ADM permet également de tester les encrages et les chevilles.

Présentation

L‘ADM permet de tester manuellement la qualité mécanique des enduits et revêtements sur divers supports utilisés dans le Bâtiment, le Génie Civil ou l’Industrie. L’ADM permet également de tester les encrages et les chevilles.

Pour tester la qualité mécanique des enduits et revêtements (plâtres, mortiers, peintures, crépi, revêtements d’étanchéité, etc.) sur divers supports (bétons, pierres, briques, bois, métaux, etc.) utilisés dans le Bâtiment, le Génie Civil ou l’Industrie, on emploie généralement des appareils d’essais d’adhérence conçus et mis au point par Ginger CEBTP. Cet appareil de traction est aussi appelé Sattec ou extractomètre.

Caractéristiques

Échelle de mesure : 8 modèles de 25 à 5000 daN

Précision de la lecture : ±2 %

Résolution de la lecture : 1/100ème de la pleine échelle

Normes rattachées : EN 24-624, EN 1542, NF T30-606, NF T30-062, NF P18-852, NF P18-853, NF P84-404-1, NF P98-282, NF P EN 1348, NF EN 13892-8, DTU 54.1

Pose et fixation des pastilles par collage

Température d’utilisation : -10 à +40°C

Utilisation en intérieur et extérieur

Métrologie : annuelle

Dimensions : 310 x 300 x 270 mm

Poids : 3 kg

Garantie : 1 an

 

Principe de la mesure

Au moyen d’un trépan diamètre 50 mm (monté sur une carotteuse ou sur une perceuse), on découpe une surface circulaire de l’enduit, à une profondeur suffisante, pour délimiter la zone de la mesure. Sur la surface ainsi découpée, une pastille métallique du même diamètre est collée avec un adhésif rapide à base d’époxy. Sur cette pastille est fixée une rotule mâle venant se loger dans une rotule femelle située à la base de l’axe central de l’appareil d’essai d’adhérence.

L’essai consiste à exercer sur la rotule mâle un effort de traction normal à la surface de la pastille. On obtient ainsi la valeur d’adhérence (en daN) de l’enduit sur son support, si la rupture a lieu suivant le plan de contact. Il se peut que la rupture ait lieu suivant un plan situé soit dans l’enduit, soit dans le support ou bien encore en partie dans le plan contact et en partie dans l’enduit ou le support.

Dans les deux premiers cas, la valeur obtenue caractérise la résistance de l’enduit ou du support ; dans le dernier cas, la valeur obtenue n’a pas un sens précis mais elle indique que la résistance en traction de l’enduit ou du support est du même ordre que l’adhérence et en donne une valeur moyenne. Dans tous les cas, la valeur obtenue représente cependant une valeur minimale de l’adhérence.

La partie essentielle de cet appareil est un dynamomètre métallique fixé sur un plateau circulaire en alliage léger. En agissant sur l’axe central par l’intermédiaire du volant on exerce un effort de traction axial sur la rotule mâle vissée sur la pastille. On comprime ainsi le dynamomètre, la réaction à cet effort étant reprise par les trois pieds fixés en dessous du plateau circulaire.

Constitution de l'équipement

  • Un appareil de mesure d’adhérence manuel (ADM)
  • Une rotule femelle et 1 rotule mâle
  • 5 pastilles rondes 50 mm de diamètre ou carrées 50 x 50 mm
  • Un coffret de rangement
  • Un certificat d’étalonnage
  • Une notice d’utilisation
Demande de devis